La ville peu de temps après de Pat Murphy – Éditions Les Moutons Électriques

La ville peu de temps après est une aventure, un voyage. Pat Murphy nous emmène dans un futur pas si éloigné. Elle nous livre le récit de la vie à San Francisco à la suite d’une pandémie.

Avec des personnages très énigmatiques, des artistes qui rêvent et veillent à ce que la ville reste belle à travers des fresques de couleurs face à la violence d’un homme avide de pouvoir. La ville n’est pas en reste, car elle vit à travers sa propre magie.
Nous allons découvrir une jeune femme n’ayant pas de nom et vivant à Sacramonto, une des quelques villes où les habitants tentent de reconstruire une société saine. Un élément survient et l’amène à entamer un voyage jusqu’à San Francisco pour avertir les habitants de la ville d’une guerre imminente. En effet, le général Miles, aussi appelé Quatre-Étoiles, est en chemin pour développer sa dictature partout sur son passage.

Là, commence une guerre, mais avec d’autres règles, une autre vision, celle d’artistes voulant répandre autre chose que le sang et la violence… Je vous laisse là-dessus.

 

“Pat Murphy navigue entre le post-apocalyptique et l’utopie …
Au lieu de voir un monde détruit sans espoir de renaître, on observe,
avec une certaine contemplation, comment une société
peut potentiellement renaître de ses cendres.”

 

Parlons de l’autrice à présent, avec ce roman, elle navigue entre le post-apocalyptique et l’utopie. C’est en cela que ce récit est pour le moins étonnant et original, car au lieu de voir un monde détruit sans espoir de renaître, on observe, avec une certaine contemplation, comment une société peut potentiellement renaître de ses cendres.

Pat Murphy met en valeur l’art d’une manière générale, mais également les personnalités artistiques avec notamment les personnages de La Machine, une personnalité atypique, mais néanmoins surprenante ; Danny-boy, un homme sensible, rêveur et enthousiaste à l’idée de créer quelque chose de merveilleux ; Bouquins, un passionné de littérature ; Mme Migsdale, une historienne pleine de savoir. Tous ses personnages créent à eux seuls un élan d’utopie, d’idéalisme qui laisse rêveur et donne la possibilité d’un monde meilleur.

Pat Murphy est une autrice américaine connue pour ses écrits en science-fiction et fantasy. Elle a remporté plusieurs prix, dont notamment, deux fois le Prix Nebula en 1987 pour son roman La Cité des Ombres (The Shadow Hunter) et pour sa nouvelle Rachel in Love ; pour la même nouvelle, elle a également remporté le Prix Locus en 1988. Elle finit par cofonder le Prix James Tiptree, Jr avec Karen Joy Fowle.

Je vous invite donc à découvrir ce roman, La ville peu de temps après, qui fait réfléchir sur des notions d’humanité et de société tout en poésie. Et bien sûr, ces autres œuvres.

 

Karine BOITEL