La Sferia (Tome 1) de Malia Belrun – Livresque Éditions

« Une éruption volcanique a tout changé pour l’humanité »

 

 

Malia Belrun nous emmène au cœur d’un monde dystopique où les femmes sont toutes infertiles sauf une, Alya. Cette femme de 20 ans a été protégée lors de l’éruption volcanique qui a tout changé pour l’humanité. En plus d’être fertile, elle a un don de feu qui provoque en elle chaleur, colère et force. Nous la suivons dans sa compréhension de ce pouvoir et dans sa rencontre avec un homme qui semble également avoir des dons. En parallèle, elle est traquée par une société secrète, La Sferia, dirigée par son père qui veut à tout prix la récupérer.

 

 

« Malia Belrun aborde plusieurs thématiques,

la question de choix de faire ou non des enfants ;

l’infertilité ; la parentalité… »

 

 

Avec ce premier tome, Les Abysses de Cendres, l’autrice aborde plusieurs thématiques, la question de choix de faire ou non des enfants ; l’infertilité ; la parentalité ; les relations amoureuses et les relations de manière générale. Elle nous fait voyager dans des endroits peu explorés dans le fantastique, Cuba, une île des caraïbes et Barcelone.

Le personnage d’Alya est très détaillé, elle a une personnalité forte, gardant des séquelles d’un traumatisme dans son enfance qui humanise parfaitement le personnage et nous pousse à entrer en empathie avec elle. Les autres personnages nous intriguent également par leur histoire et les liens que l'on va découvrir entre ces derniers.

 

 

« L’autrice navigue entre le thriller, le fantastique et l’anticipation »

 

 

Malia Belrun est une autrice originaire de Lorraine qui a toujours été bercée par le fantastique, le surnaturel et le suspense. Ces genres se retrouvent donc mélangés aisément dans son récit. Elle navigue entre le thriller, le fantastique et l’anticipation. Avec son premier livre, Frappe à la porte du ciel, elle mélange le fantastique et le thriller. Son second roman, la saga La Sferia, qui se structure en deux tomes, reprend les codes d’une dystopie fantastique. Son dernier roman, Anesthésie Placebo, emprunte les codes d’un thriller fantastique.

 

 

« La plume de Malia Belrun nous emporte facilement dans le récit »

 

 

Je vous invite donc à découvrir cet ouvrage qui est un bon moyen de s’évader tant sa plume nous emporte facilement dans le récit. Mais également à jeter un œil à ces autres livres, dont notamment la suite de ce tome avec le tome 2, Le Fléau du sang ; et le tome 2.5, Les Liens ancestraux, qui est un recueil regroupant plusieurs nouvelles sur le passé des personnages de la saga. Vous pouvez aussi découvrir le préquel de la série, La Genèse du mal qui est une nouvelle autour de l'univers de cette saga.

 

 

Karine BOITEL