L’enfer des masques de Jacques Barbéri – Éditions La Volte

« Jacques Barbéri nous emporte évidemment

dans un monde qui sort du lot. »

Jacques Barbéri nous emporte évidemment dans un monde qui sort du lot. En effet, cet auteur est connu pour ses œuvres de science-fiction, il s’attaque donc avec ce récit, aux codes du thriller avec un univers autour d’enquêtes mêlées au fantastique et à la science-fiction.

Nous suivons dans cette histoire Nora qui tente au fil des pages de retrouver son père. Cette jeune femme au tempérament indépendant va se surprendre à passer outre ses préjugés pour avancer dans son enquête. Sa quête identitaire tourne quasi à l’obsession quand n’ayant pas de réponse de sa mère, elle trouve par hasard une piste qui va la mener à des révélations déstabilisantes. Malgré cela, dans le même temps, elle s’unit petit à petit à Régis dont elle découvre sa personnalité et des points communs tels que l’amour du cinéma, mais pas que...

En parallèle, nous sommes suivons les interrogations d’une femme, Priscilla qui se réveille amnésique, dans une chambre blanche à Borderhouse. Qui est-elle ? Que fait-elle là ? Nick, son mari, ne lui dit pas grand-chose, il reste mystérieux malgré sa présence et son amour absolu pour elle. De ces mystères, il en découle des doutes sur ses intentions et des phénomènes étranges amplifient sa sensation de malaise.

« Jacques Barbéri évoque des références cinématographiques

et littéraires rendant ainsi hommage à la culture. »

Ainsi, Jacques Barbéri évoque avec brio les relations amoureuses et ses dangers ; la réalité virtuelle à travers des expériences surréalistes, mais néanmoins relevant d’un potentiel futur proche, tel que l’intelligence artificielle et ses nombreuses possibilités d’évolution. Outre cela, nous trouvons également les thématiques de la mémoire, de la vérité et des références cinématographiques et littéraires rendant ainsi hommage à la culture.

« Ce livre […] ne laisse pas indifférent. »

L’enfer des masques accroche et ne laisse pas indifférent tant par son écriture qui emporte le lecteur d’une facilité époustouflante et par l’empathie que nous créons avec les personnages qui nous amènent à vivre des émotions diverses en passant par la colère, l’incompréhension, la compassion.

Jacques Barbéri, auteur aux univers originaux, nous transporte une fois de plus au cœur d’un récit atypique et captivant. Le monde de l’imaginaire, que ce soit la science-fiction, le polar, le thriller, le fantastique, l’attire depuis toujours. C’est d’ailleurs cette appétence qui fait qu’il écrit en mélangeant les genres, car finalement, le genre d’une fiction importe peu face à l’histoire elle-même.

C’est donc un thriller à dévorer dont je vous conseille la lecture et je vous recommande également de découvrir ses autres livres.

Karine BOITEL

Laisser un commentaire