Contrat 1 : Dette de sang

Contrat #1 : Dette de sang – Phillip Gwynne

Dom est un ado initialement comme tous les autres, qui s’apprête à vivre ses quinze ans comme personne d’autre. Si ses parents l’avaient préparé au fait qu’il n’y aurait ni fête, ni bougie, ni cadeau, il était plutôt loin de s’imaginer que cette journée serait quand même marquante pour ses prochaines à venir. Et pour cause ! Il apprend ce jour-là que tous les héritiers mâles de la famille doivent accomplir avec succès plusieurs missions qui lui seront attribuées.

Quelles missions ? Par qui ? Pourquoi ? Et si j’veux pas ? Une réaction tout à fait normale que seul nous lecteurs auront le temps de nous poser. En réalité un ancêtre de Dom a contracté une dette de sang en souhaitant quitter son Italie natale et ses descendants devront l’honorer de générations en générations dès l’âge de quinze ans. En cas d’échec, l’intégrité physique du descendant en question en pâtira … Vous comprendrez rapidement pourquoi le grand-père de Dom, Gus, n’a plus qu’une jambe. Mais pour Dom dont l’ambition de toujours est de devenir athlète de haut niveau, une dette d’une livre de chair est comment dire … inconcevable. Imaginez-vous ou revisualisez-vous,
à l’âge de vos quinze ans lorsque vous entrez dans la vie adolescente et que l’un de vos plus grands rêves à peine commencé peut se voir déjà terminé… pour une histoire de dette familiale pour laquelle vous n’êtes même pas responsable en plus ! Frustration.

Dom va vivre avec une épée de Damoclès doucement pointée au-dessus de la tête et le danger qu’il court lui sera rappelé jour après jour jusqu’à ce qu’il ait accompli les six épreuves que La Dette lui aura confié. Oui parce qu’en plus rien n’est fait dans la demi-mesure, il s’agit bien de six missions. Et la Dette, c’est effectivement ainsi que se nomme
la mafia dont sa famille est victime.

Commençons donc sans plus tarder à comprendre avec lui sa première mission. Il doit capturer Zolt, un voleur de seize ans que la police australienne recherche en vain et qui se complait dans le vol des plus richissimes fortunes de l’île. Alors si toute la police du pays n’arrive pas à mettre la main sur ce Robin des bois version 2.0 comment Dom peut y arriver ? Je vous le demande.

Vous l’aurez compris, dès les premières pages que vous tournerez vous serez embarqués dans une histoire au rythme infernal qui bouleversera la vie d’un simple adolescent qui n’avait rien demandé. Outre la cadence entraînante des évènements pourtant malheureux, l’atout de ce thriller est aussi l’habileté utilisée pour présenter la réaction et la façon de vivre ces évènements de Dom. Vous partagerez avec lui ses premières interrogations fondamentales, vivrez ses premiers combats, ses premières vraies peurs, subirez ses premiers doutes et comprendrez avec lui l’intégration de cette effrayante contrainte à ses rêves, à sa vie et la nécessité de s’entourer d’alliés et de protections dignes pour s’en sortir…tout ça.

Une situation peu banale dont la lecture facile rend la prise à partie réaliste pour le lecteur. Mission réussie pour l’auteur !

Marie-Charlotte

Laisser un commentaire