«Blackzone » Philip Le Roy Rageot Thriller

Six adolescents : Six handicaps différents. Geek, autiste, dépressive, hyperactive, charmeuse bipolaire et trisomique à la force surhumaine … de quoi être paré ! Ces enfants délaissés par leur famille ont été récupérés par le docteur Anton Sheffer dans une clinique officiellement psychiatrique. Officieusement, elle destine ce petit groupe de malades mentaux à réaliser des choses extraordinaires, comme pourquoi pas : sauver la planète L’élément déclencheur se nomme Diego ; jeune trisomique à la force digne de la Chose ou de Hulk. La police l’accuse d’un double meurtre mais il semblerait pour le docteur Sheffer, qui travaille en étroite collaboration avec la police de Nice, que l’affaire serait bien plus complexe et que Diego serait en fait une victime. Ce docteur jugeant la force de l’enfant intéressante décide de se servir de son handicap pour l’intégrer dans sa « clinique ». Petit à petit on découvre également que des mafieux taïwanais ont pour projet l’extermination des requins … or qui dit plus de requin dit plus d’oxygène, plus d’oxygène plus de planète, et plus de planète plus de vie … il s’impose donc de faire quelque chose -même si le 21/12/12 approche à grand pas. C’est ainsi que notre groupe va pouvoir intégrer le programme Noé, un mouvement écologique visant à sauver les requins … et le monde. Ainsi, qui aurait pu y croire ; qu’un handicap devienne un don ? Philip Le Roy a osé dans ce livre, par le moyen du Docteur Anton Sheffer. Nous avons tout d’abord Adrien. C’est un enfant dépendant des jeux sur écran. Cependant son addiction va faire de lui un personnage stratège et lui donner le grade de leader du groupe. Ensuite vient Sem, autiste, ne jurant que par des chiffres et des lettres. Il a ainsi le mérite d’être le plus intelligent. Laurie est une dépressive gothique. Fascinée par la mort elle est prête à tout, sans aucune peur. Méline pas mal non plus dans ce genre est une hyperactive au goût du défi et des exploits sportifs et ne s’arrêtera jamais pour toujours se surpasser. Quant à Gwendoline, son pouvoir de séduction est sans fin. Sans cesse en quête d’attention et de compassion elle trouvera son arme fatale : le charme, ce qui est toujours utile. Enfin, Diego est trisomique à la force prodigieuse. Le roc du groupe, l’élément qui manquait ! A première vue non fait pour s’entendre, ils vont contre toute attente montrer au fur et à mesure du roman une réelle union Souder ces individualités sociales et mettre ces enfants face à leur difficulté, faire de leur faiblesse leur force : mission accomplie pour cet auteur français révélé par le grand prix de littérature policière en 2005. Philip Le Roy nous offre une lecture au rythme entraînant et à la répartie humoristique de nos adolescents. C’est donc le sourire aux lèvres et tenu en haleine que vous vous aventurerez dans ces pages.

MARIE-CHARLOTTE GUILLOU

Laisser un commentaire