Ce que je n’aurai pas dû voir de Christophe Miraucourt aux éditions Rageot 2013, collection «heure noire»

Dans ce nouveau numéro, je vous propose une petite intrigue policière, pas complètement dirigée par la police mais vue des yeux d’un jeune adolescent féru de romans noirs. Arthur, un jeune lycéen, comme tous les autres adolescents, tout à fait banal… Ah non… Pas celui-là!!!A quinze ans, Arthur a déjà connu les plateaux télé, les questions des journalistes, a reçu trois prix littéraires pour avoir publié son premier polar. Il écrit et met en scène une pièce de théâtre au lycée, dirige un cours d’écriture. Parmi toutes ces occupations, il trouve encore du temps pour gérer le blog du lycée où il dirige et écrit «Crime et Châtiment» en épisode. D’autres élèves y participent: Clément dirige des critiques hilarantes sur des nouveaux jeux vidéo. Tonio est imbattable sur les critiques de Tuning. Yves écrit des articles passionnés sur le sport. Faustine, son amoureuse illustre le blog avec ses dessins souvent humoristiques. Arthur vit seul avec sa mère, elle a dévoré toutes sortes de livres pour bien éduquer son fils. Dans le petit grenier aménagé, Arthur s’est constitué un endroit agréable pour écrire tranquillement à la lumière de la bougie, pour créer une atmosphère à inspiration. Un soir s’étirant à la fenêtre, après avoir écrit sur le blog, il se glace de stupéfaction, car, il se trouve témoin du meurtre d’une femme de la maison d’en face. Convainquant sa mère, ils appellent la police pour le signaler, mais celle-ci ne trouve ni trace, ni cadavre, le doute s’installe… Comment croire un jeune adolescent, féru de romans noirs, la fragilité de ce témoignage oculaire, et surtout ce manque de preuve. Lilian, un voisin journaliste, le croit et va mener l’enquête avec Arthur, ainsi que sur les autres voisins, sur le propriétaire absent de la maison où a eu lieu l’homicide, mais en vain… Jusqu’au jour, où on attente à la vie d’Arthur et on s’en prend à son ami le journaliste. La pièce de théâtre à gérer pour qu’elle soit prête dans les délais (la cerise sur le gâteau, la représentation est avancée de deux semaines). Tout bascule, tout va très vite… Il faut retrouver ce criminel qui est sûrement un voisin qu’ils croisent tous les jours… Un livre à partir de douze ans (disent-ils!!!) – les dix ans précoces peuvent le lire- s’ils n’ont pas peur de leurs voisins, ceux qui vous espionnent derrière leurs fenêtres. Une histoire concoctée par Christophe Miraucourt, qui vit à Coulommiers (le pays du fromage sûrement hummmm). Il aide des élèves à surmonter leurs difficultés scolaires. Il est l’inventeur de jeux de sociétés (pédagogiques) dans le domaine des mathématiques, qui sont utilisés dans de nombreuses écoles, et de petits cahiers sur des jeux de langages qu’il met en pratique depuis longtemps avec ses élèves. A vous de le découvrir, si cela n’est pas déjà fait.

POEME

Laisser un commentaire